Historique Version imprimable Suggérer par mail

 

2008

  • Grange-Verney organise "Les Prairiales", Open air des herbages pour la première fois. Quelques 1'000 visiteurs.

2007

  • Transfert des apprenti(e)s assistant(e)s socio-éducatif(ve)s de Marcelin au CPNV à Yverdon.

  • Rattachement du CEMEF à Agrilogie.

  • Grange-Verney organise pour la première fois le trophée des herbages, concours ouvert à toute les classes des écoles d'agriculture de Suisse et de France voisine.

  • Premier marché-concours des taureaux et du menu bétail à Grange-Verney.

2006

  • Nouveau nom et un logo pour les écoles d'agriculture de Marcelin et de Grange-Verney sous une seule appellation Agrilogie.

  • Ouverture au CEMEF de trois classes d'assistant-e socio-éducatif-ve (ASE-D).

2005

  • Ouverture à Marcelin d'une classe de maturité professionnelle technique en collaboration avec le CEPM.
  • Ouverture au CEMEF de 3 classes de préapprentissage ASE-D (assistant-e socio-éducatif-ve).
  • Certification EDUQUA de l'Ecole vaudoise des chefs d'exploitation.

2004

  • Le directeur des écoles d'agriculture a dorénavant son bureau principal à Marcelin.
  • A Grange-Verney, fusion de la Station de culture des champs (SCC) et du laboratoire.
  • Inauguration de la plaque du Centre d'enseignement des métiers de l'économie familiale CEMEF.
  • Inauguration du site de Marcelin par les 4 établissements.
  • Création d'un secrétariat au CEMEF.
  • Fermeture de l'EFILM à Moudon, après de nombreuses années de collaboration avec Grange-Verney.
2003
  • Transfert des cours professionnels des cavistes de Changins à Marcelin.
  • Ouverture du Gymnase de Morges sur le site de Marcelin.
2002
  • Ouverture d'une classe GEF art. 41, cours préparatoires aux examens CFC.
  • Mutation de l'école ménagère rurale en une nouvelle école identifiée comme Centre d'enseignement des métiers de l'économie familiale CEMEF.
  • Ouverture du Centre d'enseignement professionnel de Morges CEPM sur le site de Marcelin.
  • Transfert de l'Ecole professionnelle d'horticulture au Centre d'enseignement professionnel de Morges.
2000
  • Ouverture d'une classe de gestionnaire en économie familiale à l'école ménagère rurale.
  • Nomination d'un doyen à Grange-Verney.
1999
  • Arrivée de l'inspection des forêts - 15 ème arrdt - à Marcelin.
1998
  • Marcelin et Grange-Verney n'ont plus qu'un seul directeur. Son bureau est à Grange-Verney. Nomination de deux doyens à Marcelin, un à l'école d'agriculture et un à l'école professionnelle.
  • Déplacement des cours professionnels pour apprenties employées de maison (ménage privé) de Montreux à Marcelin et Grange-Verney (deux classes).
  • Premier cours de chef d'entreprise (maîtrise) organisé conjointement par Mercelin et Grange-Verney (Ecole vaudoise des chefs d'exploitation).
  • Arrivée de l'Office cantonal de la viticulture à Marcelin qui reprend la gestion du domaine viticole, arboricole et maraîcher.

1997

  • Ouverture à Grange-Verney du bureau de la gérance des syndicats d'élevage et de la Société Vaud-Genève du bétail de boucherie (SVGB).

1996

  • Inauguration des nouveaux bâtiments de Grange-Verney: 11 nouvelles salles de classe, une salle de sport, des ateliers, une porcherie, ainsi que la rénovation profonde du bâtiment principal, création de chambres à 2 lits à l'internat. Construction en partie en bois (1'100 m3 de bois d'oeuvre).
  • Les élèves agriculteurs sont transférés de Marcelin à Grange-Verney.
  • Les élèves agriculteurs-viticulteurs restent à Marcelin.
  • Les apprenties employées de maison (ménage rural) sont gérées par l'Ecole d'agriculture de Marcelin. Les cours sont donnés à Grange-Verney et à Marcelin.
  • Déplacement de la Station de culture des champs (SCC) à Grange-Verney.
1995
  • Vente aux enchères publiques du bétail et du chédail du domaine de Marcelin.
  • Ouverture de la première classe de semestre d'été à Grange-Verney, plélude à l'Ecole annuelle.
1993
  • Ouverture d'une classe de maturité professionnelle technico-agricole à Marcelin.
1990
  • Ouverture d'une classe de dessinateurs-paysagistes.
1988
  • Arrivée de la formation élémentaire.
  • Arrivée de l'office régional de conseil du Service vaudois de vulgarisation agricole à Grange-Verney.
1987
  • Arrivée des maraîchers à Marcelin.
  • Déplacement de la Station de zootechnie (SCZ) à Grangr-Verney.
1986
  • Arrivée des fleuristes à Marcelin.
  • Le Centre betteravier suisse (CBS) installe son antenne romande à Grange-Verney.
1983
  • Inauguration à Marcelin du nouvel internat comprenant des locaux d'enseignement ménager, de la salle de gymnastique, des ateliers et de la ferme.
  • Transfert des cours de l'école professionnelle d'horticulture de Lausanne à Marcelin.
1982
  • Transfert de la Station cantonale d'arboriculture et de l'Office central vaudois de la culture maraîchère de Lausanne à Marcelin.
1981
  • Incendie de la ferme de Marcelin.

1975

  • Inauguration du nouveau bâtiment "du jardin" à Grange-Verney: 3 bureaux, 4 salles de classes, les locaus maraîchers et arboricoles.

1974

  • Achat du domaine de Versailles près de Grange-Verney. Suivront les achats de Pré-Jolivet (1983) et du Délassement (1989).

1969

  • L'association pour l'équipement technique agricole (ASETA) installe son antenne romande à Grange-Verney.
1966
  • Inauguration des nouveaux bâtiments de l'école ménagère.
  • Le Service de prévention des accidents en agriculture (SPAA) installe son antenne romande à Grange-Verney.

1962

  • Déplacement de la Station de protection des plantes (SPP) à Grange-Verney.
1951
  • Inauguration de l'école d'agriculture de Grange-Verney, Moudon.

1945

  • Décision de construire une seconde école d'agriculture dans le canton de Vaud.
1922
  • Transfert à l'école agriculture à Marcelin.
  • Début de l'enseignement ménager rural.
  • Création de stations agricoles.
  • Rattachement à l'école d'un domaine agricole, viticole, arboricole et maraîcher.
1870
  • Début de l'enseignement agricole officiel dans la première école d'agriculture de suisse avec cours d'hiver à Lausanne.
1840-1865
  • Enseignement agricole privé au Château de Cottens et à Bois-Bougy.